Forum multi-intervenants: Membres

Merci pour votre intérêt pour le processus de sélection des membres du Forum multi-intervenants. En réponse à l’appel de candidatures des membres intervenants, le comité de sélection a reçu 21 nominations représentant différentes régions et intérêts thématiques. Il s’agissait d’une sélection de leaders de la société civile hautement compétitifs et accomplis. Il nous fait maintenant plaisir de rendre public les noms des huit membres sélectionnés.

Nom Région Organisation Candidature Autre document
Cara Zwibel ON Canadian Civil Liberties Association Documents Autre
Claire Woodside ON Publish What You Pay-Canada Documents Autre
Jean-Noé Landry QC Open North Documents Autre
Lindsey Marchessault MB Open Contracting Partnership Documents Autre
Michael Lenczner QC Powered by Data Documents Autre
Pamela Robinson ON Ryerson University Documents Autre
Rob Davidson ON Open Data Institute - Ottawa Documents Autre
Tracey Lauriault ON Carleton University Documents Autre

Rob Davidson a par la suite été élu Président, intervenants par les membres intervenants.

Les membres intervenants se joindront aux membres gouvernementaux afin de former le Forum multi-intervenants :

  • Mélanie Robert, directrice exécutive, Services et Gouvernement ouvert, Secrétariat du Conseil du Trésor
  • Jaimie Boyd, directrice, Gouvernement ouvert, Secrétariat du Conseil du Trésor
  • Laura Wesley, Directrice exécutive, Consultations et engagement publique, Bureau du Conseil privé
  • Sandy Kyriakatos, dirigeante principale des données, Emploi et Développement social Canada

Le processus de sélection, de délibération et de décision du comité de sélection est rendu public ci-dessous.

Processus de sélection du comité de sélection

Les membres du comité de sélection ont été sélectionnés par les présidents du Forum.

Les présidents du Forum étaient :

  • Mary Francoli (Présidente, intervenants, Carleton University)
  • Jordan Zed (Président, gouvernement, Secrétariat du Conseil du Trésor)

Les membres du comité de sélection étaient :

  • Andy Kaplan-Myrth (TekSavvy)
  • Bianca Wylie (Open Data Institute - Toronto)
  • Diane Mercier (Ville de Montréal)
  • James McKinney (Open Contracting Partnership)

Processus de sélection des finalistes

Chaque membre du comité de sélection a donné un score aux candidats selon les documents soumis : curriculum vitae, lettre de présentation et exemple d’un article, billet de blog ou vidéo créé par le candidat reflétant sa pensée et ses réflexions sur les enjeux touchant au gouvernement ouvert et à la société civile.

Le comité de sélection a condensé les critères établis dans le cadre de l’appel de candidatures en trois scores:

Capacité à saisir et représenter les intérêts de la société civile

  • 1 point si le candidat a peu de liens avec la société civile au Canada
  • 3 points si le candidat a une expérience étendue et approfondie au sein de la société civile au Canada (par exemple, des connaissances et des réseaux touchant à plusieurs enjeux)
  • 5 points si le candidat est très bien intégré à la société civile au Canada, au-delà d’un seul enjeu et d’une seule région

Collaboration avec plusieurs types d’intervenants

  • 1 point si le candidat a une expérience limitée de collaboration avec des représentants du gouvernement fédéral au Canada
  • 3 points si le candidat a régulièrement collaboré avec des représentants du gouvernement fédéral au Canada
  • 5 points si, en plus, le candidat a été à la tête de coalitions de la société civile ou a de l’expérience en termes d’initiatives multi-intervenants ou de négociation entre intervenants

Leadership

  • 1 point si le candidat a un bilan limité en termes de défense et d’articulation des enjeux, des idées et des valeurs liés au gouvernement ouvert
  • 3 points si le candidat a un bon bilan en termes de défense et d’articulation des enjeux, des idées et des valeurs liés au gouvernement ouvert
  • 5 points si le candidat est fréquemment cité, interviewé, publié ou invité à discuter sur des enjeux liés au gouvernement ouvert

Dans le cas de conflit d’intérêts, les membres du comité se sont abstenus d’accorder un score ou d’interviewer un candidat – par exemple, s’ils étaient collègues de travail ou s’ils agissaient en tant que référence pour le candidat.

La moyenne des scores a été calculée, et les 16 candidats finalistes ont été invités à une entrevue pour l’un des huit sièges intervenants.

Les scores minimum et maximum possibles étaient 3 et 15. Les candidatures finalistes ont obtenu un score entre 8.5 et 15, et les candidatures rejetées ont obtenu un score entre 3.5 et 8.

Processus d’entrevue

Deux membres du comité ont mené des entrevues téléphoniques avec chaque candidat. Le jumelage a été fait au hasard, en tenant compte des disponibilités de chacun et des récusations. Les candidats avaient une heure pour répondre à cinq questions standardisées, inspirées des critères établis par l’appel de candidatures. Les membres du comité ont alloué 1, 3 ou 5 points par question, selon un système de notation standardisé. Les scores minimum et maximum possibles à l’entrevue étaient 5 et 25. Les candidatures retenues ont obtenu un score entre 21 et 25, et les candidatures rejetées ont obtenu un score entre 14 et 23.

Un score total a ensuite été calculé, en pondérant et combinant les scores obtenus lors de la sélection des finalistes et lors de l’entrevue.

Les scores minimum et maximum possibles étaient 9 et 45. Les candidatures finalistes ont obtenu un score entre 36.2 et 44.5, et les candidatures rejetées ont obtenu un score entre 25.3 et 37.7.

Tel que prévu dans l’appel de candidatures, « au moins six membres représentant les intervenants doivent représenter des organismes à but non lucratif enregistrés au Canada. » Afin d’obtenir six représentants d’organismes à but non lucratif, le comité de sélection a dû retirer, des dix meilleurs candidats, les deux candidats ne venant pas d’un organisme à but non lucratif et ayant obtenu les plus bas scores.

Le comité de sélection a ensuite évalué la diversité du groupe sur une variété de facteurs (genre, région, expérience, enjeux d’intérêt, compétences, par exemple), mais n’a apporté aucun changement.